Ouverture de 3 nouvelles cantines scolaires

  • Posted on: 4 janvier 2022

En novembre, nous avons ouvert 3 nouvelles cantines scolaires dans les écoles d’Ambohipo, Ambodimanga et Vohitrarivo.

Chaque cantine comprend une cuisine équipée (avec fours améliorés, marmites, ustensiles de cuisine, assiettes, couverts, gobelets, etc.) et un grenier de stockage pour les denrées alimentaires.

La cuisine à droite des 2 bâtiments scolaires – Ecole d’Ambohipo © D. Roullet
La cuisine d’Ambohipo © D. Roullet
Le grenier de stockage à Ambohipo © D. Roullet

Un grand merci à la Fondation d’entreprise Bel qui a financé la création de ces 3 nouvelles cantines.

Chaque école du programme dispose aujourd’hui d’une cantine scolaire. Les 5 cantines scolaires bénéficient directement à 662 enfants et à leurs 22 enseignants.  

Ecole de Sahofika © S. Meys

Les cantines sont gérées par une responsable que nous avons recruté au moment de l’ouverture des 3 nouvelles cantines. Cette responsable fait partie de l’ONG Impact Madagascar, notre partenaire local sur divers projets d’aide au développement : gestion des potagers scolaires, gestion des stocks, élaboration des menus, formation des cuisinières, etc.

La préparation des repas supervisée par Mialy, responsable des cantines © D. Roullet

A noter que les 5 potagers scolaires, qui on été aménagés dans chaque école, ont produit un peu plus de 10% des accompagnements (principalement des légumes) depuis l’ouverture des cantines jusqu’aux vacances de Noël.

Le repas des enfants est composé de riz complété chaque jour par un aliment différent tel que des haricots verts, des carottes, des haricots, des courgettes, des pommes de terre, des pois du cap, des pâtes, du petsai (choux chinois), des lentilles, du poisson, de l’igname, des ravimboatavo (brèdes), etc.

Ecole de Sahofika © S. Meys
Ecole de Vohitrarivo © S. Meys

Les enfants ont accès à une alimentation plus variée à la cantine qu’à la maison où ils ne consomment pratiquement pas de légumes. De plus, beaucoup d’entre eux mangent peu le matin au petit déjeuner (essentiellement du manioc) en particulier pendant la période de soudure.

Nous allons toutefois travailler dans les prochaines semaines à l’amélioration du menu des cantines qui n’est pas encore suffisamment équilibré.

Les cantines scolaires contribueront à la protection à long terme des grands hapalémurs :

– en maintenant les enfants à l’école : ils acquerront une meilleure éducation de base et une fois adultes, ils pourront mieux gérer leurs ressources naturelles ;

– en générant de nouvelles sources de revenus pour les populations locales : création d’emplois (jardiniers pour les potagers scolaires, cuisinières pour la préparation des repas, etc.) et achat des denrées alimentaires aux producteurs locaux qui bénéficient de notre programme agricole (en préparation).

In November, we opened 3 new school canteens in Ambohipo, Ambodimanga and Vohitrarivo schools.

Every canteen has an equipped kitchen (with improved furnaces, cooking pots, cooking utensils, plates, cutlery, cups, etc.) and an attic for storing foodstuffs.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est DSC_0186_00001_01.jpg.
The kitchen at the right of the 2 school buildings – Ambohipo school © D. Roullet
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est DSC_0169_00001_01.jpg.
The kitchen at Ambohipo © D. Roullet
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est DSC_0223_00010_01.jpg.
The storage attic at Ambohipo © D. Roullet

A big thank you to Bel Foundation which funded the creation of these 3 new school canteens.

Every school of the program now has a school canteen. The 5 school canteens directly benefit 662 children and their 22 teachers.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est R8A6453-1024x683.jpg.
Sahofika school © S.Meys

The canteens are handled by a manager whom we recruited when the 3 new canteens opened. This manager is member of the NGO Impact Madagascar, our local partner on various development aid projects: management of school gardens, stock management, preparation of menus, training of cooks, etc.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est DSC_0192_00004_01.jpg.
Preparation of the meals under Mialy’s control who handdle the school canteens © D. Roullet

Note that the 5 school gardens, which were set up in every school, produced just over 10% of the accompaniments (mainly vegetables) from the opening of the canteens until the Christmas holidays.

The children’s meal is made up of rice supplemented each day with a different food such as green beans, carrots, beans, zucchini, potatoes, Cape peas, pasta, petsai (Chinese cabbage), lentils, fish, yams,bravimboatavo (eatable leaves), etc.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est R8A6420-683x1024.jpg.
Sahofika school © S.Meys
L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est R8A6335-1024x683.jpg.
Vohitrarivo school © S.Meys

The children have access to a more varied diet in the canteen than at home, where they consume virtually no vegetables. In addition, many of them eat little in the morning for breakfast (mainly cassava), especially during the lean season.

However, we will be working in the coming weeks to improve the canteen menu, which is is not yet sufficiently balanced.

The school canteens will contribute to the long-term protection of the greater bamboo lemurs:

– by keeping children in school: they will acquire a better basic education and once adults, they will be able to better manage their natural resources.

– by generating new sources of income for local populations: job creation (gardeners for school gardens, cooks for preparing meals, etc.) and purchasing foodstuffs from local producers who benefit from our agricultural program (in progress).


Avec le soutien de / with the support of :

Aide d’urgence après le passage du cyclone Batsirai !

X