Suivez nous :

Parc Zoologique de Paris

Le Parc Zoologique de Paris fait partie des 12 sites appartenant au Muséum national d’Histoire naturelle.

Créé en 1934, il a été entièrement rénové entre 2008 et 2014. Il se divise désormais en 5 biozones (Patagonie, Sahel-Soudan, Europe, Guyane, Madagascar) et héberge 180 espèces différentes dont certaines très rares comme les propithèques couronnés ou les fossas.

Une immense serre tropicale de 100 mètres de long et 40 mètres de largeur abrite près de 3800 végétaux et des animaux variés : lémuriens (dont un groupe de grands hapalémurs), fourmiliers, oiseaux, reptiles, amphibiens, lamantins, chauve-souris, paresseux…

Le Parc Zoologique de Paris remplit plusieurs missions : il participe à la conservation des espèces menacées d’extinction en s’impliquant dans les programmes d’élevage en captivité et en soutenant les actions de protection in situ :

www.parczoologiquedeparis.fr

AFdPZ



L’Association Française des Parcs Zoologiques (AFdPZ) est une Association de loi 1901 fondée le 19 avril 1969. C’est une des plus anciennes associations de parcs zoologiques en Europe. Elle est actuellement présidée par M. Rodolphe Delord (ZooParc de Beauval). Pendant plus de 4 décennies, les statuts et les objectifs de l’association se sont peu à peu étendus pour servir au mieux les intérêts des parcs zoologiques et de leurs pensionnaires. L’AFdPZ fédère une centaine de parcs zoologiques et d’aquariums qui œuvrent pour la conservation de la biodiversité en métropole et outre-mer. Ces établissements sont de véritables conservatoires de la faune sauvage, puisqu’ils élèvent des espèces animales sauvages menacées en participant à des programmes européens d’élevage.

L’AFdPZ s’efforce d’aider les parcs à s’investir dans leurs missions de conservation, d’éducation et de recherche imposées par la réglementation nationale et européenne. Elle a également pour objectif de mettre en réseau les établissements zoologiques français, d’assurer leur représentativité devant les autorités de tutelle, ainsi que devant les organisations internationales, d’œuvrer à leur promotion auprès des médias comme du grand public. L’Association est également organisme de formation professionnelle. L’AFdPZ reste le référent auprès des autorités françaises pour l’évolution des lois françaises en matière d’espèces animales sauvages captives.

Enfin elle peut apporter son aide financière en matière de conservation ou de recherche, et son expertise via les commissions dédiées à la pédagogie, la recherche et la conservation, à la sécurité, etc. L’AFdPZ contribue financièrement à des programmes de conservation in situ dans le monde. Entre 50 et 60 000€ sont versés chaque année pour des actions sélectionnées qui réalisent un travail de terrain remarquable !

L’AFdPZ est membre de l’IUCN, de la WAZA, de l’EAZA, et d’ISIS.

Pour plus d’informations, retrouvez nous sur notre site internet : www.afdpz.org ou sur notre page Facebook !

Fondation Yves Rocher

La Fondation Yves Rocher, sous l’égide de l’Institut de France, est née il y a plus de 20 ans d’une volonté familiale de rendre au monde végétal une partie de ce que nous lui devons. Ainsi, la fondation œuvre à la protection de la biodiversité à travers quatre programmes emblématiques.

Le programme « Terre de Femmes » met en lumière et récompense des femmes œuvrant pour l’environnement. Agissant pour atteindre les objectifs du développement durable définis par les Nations Unies en faveur des femmes, la Fondation Yves Rocher a déjà récompensé 350 lauréates dans 50 pays. Avec elles, la Fondation Yves Rocher œuvre pour une écologie solidaire, essentielle à la biodiversité.

Afin d’agir pour la biodiversité, la Fondation Yves Rocher déploie 4 programmes phares :

Le programme « Plantons pour la Planète« , à travers lequel la fondation s’engage à planter 100 millions d’arbres d’ici 2020 avec une communauté de planteurs partout dans le monde.

Le programme « Photos, Peuples & Nature » qui soutient les photographes engagés. Dans le cadre du Festival photo La Gacilly, de la Maison de la Photographie et par le soutien aux travaux et projets de photographes, la fondation développe une mission de soutien d’artistes engagés et d’expositions qui mettent en lumière l’état de la planète.

Le programme « Plantes et biodiversité » est centré sur la sauvegarde du monde végétal et de la biodiversité. Par la mise en place d’un mécénat de compétences, par la création d’espaces expérimentaux, par le soutien à la mise en place de jardins botanique d’avant-garde, est rendu possible la redécouverte des usages de plantes médicinales, potagères, fruitières, tinctoriales.

www.yves-rocher-fondation.org

© Fondation Yves Rocher

Conservatoire pour la Protection des Primates

Thoiry-Peaugres Conservation

Thoiry-Peaugres Conservation (TPC) est un Fonds de dotation né en 2009 de l’engagement de vétérinaires, de biologistes et de gestionnaires du Groupe Thoiry, tous convaincus de l’importance des actions à mener en faveur de la conservation de la biodiversité et de la promotion du développement durable.

TPC focalise ses actions de protection sur des espèces menacées vivant dans des zones géographiques très réduites et isolées. En effet, les écosystèmes insulaires ou spécifiques à de petites régions sont particulièrement sensibles aux perturbations (catastrophes naturelles, changement climatique, introduction d’espèces invasives, prélèvements humains pour la consommation ou le commerce, destruction de l’habitat etc …).

Pour remplir cette mission de conservation, TPC s’engage essentiellement dans des micro-projets menés en concertation avec les populations locales, celles-ci étant les garantes du bon fonctionnement et de la pérennité des actions engagées.

Ces engagements sont par ailleurs pris sur le long terme. Pour certaines espèces, TPC perpétue le soutien déjà apporté par les parcs de Thoiry (varans de Komodo et escargots Partula) et de Peaugres (guépards) avant la création du Fonds de dotation.

Les actions dans lesquelles TPC est activement engagé sont les suivantes :

EspèceLocalisation
Varan de KomodoIndonésie
Escargot PartulasPolynésie française
GuépardNamibie
Faune, flore et développement durable du village d’AmbodiforahaMadagascar
Amphibiens de la forêt d’AmbodirianaMadagascar
Grand hapalémurMadagascar
Singe TitiPérou
Anes sauvages d’AfriqueDjibouti
Réintroduction de bisons d’Europe dans les forêts des CarpatesRoumanie, Pologne
Criquet de la Plaine de CrauFrance

www.thoiry.net

SECAS

Parc animalier de Sainte-Croix

Une passion, une démarche

Agriculteur et passionné par la faune de nos régions, Gérald Singer, accompagné et soutenu par son épouse Liliane, a voulu faire partager au plus grand nombre son amour de la nature en convertissant ses terres agricoles en un parc animalier.

Un projet citoyen

40 ans après son ouverture, le Parc Animalier de Sainte-Croix est aujourd’hui le 1er Parc de Faune Européenne en France, tant par sa fréquentation (3 millions de visiteurs depuis 1980 – record de fréquentation en 2019 avec plus de 350 000 visiteurs) que pour son rôle de pionnier dans ce domaine. Le parc s’engage également depuis de longues années pour la sauvegarde des espèces : campagnes de conservation EAZA, programme de recherche et de conservation en Bulgarie (Association FWFF pour la cohabitation réaliste entre les loups et la population), programmes d’élevage d’espèces en voie de disparition (EEP), etc. Le parc est également en recherche constante de nouveautés à proposer à ses visiteurs.

Fin 2016, le Parc Animalier de Sainte-Croix a créé son Fonds de dotation « Sainte-Croix Biodiversité« .
Sa vocation essentielle est de participer au financement d’actions de conservation de la nature, de soutien de populations locales, de recherche ainsi que de lutte contre braconnage.

Les dons proviennent des parrainages des animaux du parc, du mécénat d’entreprise, des « Expériences Nature », des stands de sensibilisation.

Depuis sa création, Sainte-Croix Biodiversité a récolté près de 400000 € lui permettant de soutenir une quinzaine de programmes de conservation œuvrant aussi bien à l’échelle régionale, nationale et internationale !

Depuis la création du Parc, ce sont également plus de 50 animaux sauvages qui ont pu participer à des programmes de réintroduction dans leur milieu naturel : cigogne noire, vautour fauve, bison d’Europe et chouette de l’Oural !

Palmyre Conservation

Ensemble, agissons pour préserver notre biodiversité !

Face aux enjeux environnementaux actuels et à l’érosion de la biodiversité qui s’accélère, le Zoo de La Palmyre a créé Palmyre Conservation afin de renforcer et d’étendre son action en faveur de la sauvegarde de la faune et des écosystèmes menacés en France et dans le monde

Parmi les programmes sponsorisés par Palmyre Conservation, celui développé par Helpsimus pour protéger les grands hapalémurs à Madagascar, mais également l’ONG Hutan qui préserve les orangs-outans et les éléphants à Bornéo, la Fondation SANCCOB qui préserve les manchots du Cap en Afrique du Sud, la Wildlife Conservation Society qui oeuvre pour la protection des gorilles de la rivière Cross au Nigeria, le Proyecto Titi qui sauvegarde les pinchés en Colombie…

www.palmyre-conservation.org