Gardiennage des rizières 2020-2021 : bilan de la campagne de contre saison

  • Posted on: 29 avril 2021

Le gardiennage des rizières a repris en novembre 2020 sur les territoires des groupes I, I’, I », III et IV mobilisant les 4 équipes de gardiens dès le 15 novembre.

Il s’est étendu à Volotara (territoire du groupe VIII) en décembre et à Sahofika (territoire du groupe VI) en janvier impliquant le recrutement de 8 gardiens supplémentaires.

L’équipe des gardiens est aujourd’hui composée de 24 personnes : 6 équipes de 4 personnes (2 gardiens de jour et 2 gardiens) qui se relayent 24h/24 pour surveiller les rizières dont les grains de riz sont matures.

© M. André

C’est Riry, notre chef d’équipe, qui s’occupe du déploiement des gardiens en fonction du niveau de maturité des grains de riz dans les rizières, en particulier à Vohitrarivo où 4 équipes travaillent.

Aucune des rizières surveillées par les gardiens n’a été attaquée par les grands hapalémurs. Quelques dégâts ont toutefois été signalés avant le démarrage du gardiennage.

Tous les riziculteurs avec lesquels nous travaillons sont satisfaits du dispositif mis en place. Ils sont 43 au total dans les 3 secteurs (Vohitrarivo, Volotara et Sahofika) de notre zone d’intervention.

De novembre à février près de 170 attaques ont été repoussées par les gardiens.

On a analysé la répartition horaire de plus de 46% d’entre elles :

Répartition horaire des attaques (les 3 secteurs confondus) © Helpsimus

48% des attaques ont lieu entre 6h et 11h et près de 38% entre 18h et minuit.

Ces données préliminaires confirment l’utilité d’un gardiennage 24h/24. Rappelons en effet que les grands hapalémurs sont cathéméraux.

Le gardiennage s’est interrompu en février après la récolte de la campagne de contre saison et a repris en mars au moment du début de la récolte de la campagne de grande saison.

Ce premier bilan de la 2ème saison de gardiennage confirme celui de la première saison ainsi que l’efficacité du dispositif mis en place, désormais approuvé par l’ensemble des bénéficiaires.

Une 3ème passerelle a été construite sur le territoire du groupe II.

3ème passerelle © Helpsimus
Emplacement des 3 passerelles sur le territoire du groupe II

Enfin la reprise du gardiennage s’accompagne de défrichements sur le pourtour des rizières afin d’améliorer
la visibilité des gardiens.

Défrichements © Helpsimus

A suivre…

The crop guarding has resumed in November on the territories of the groups I, I ‘, I « , III and IV mobilizing the 4 teams of guards from November 15.

It was extended to Volotara (group VIII) in December and Sahofika (group VI) in January involving the recruitment of 8 additional guards.

The team of guards is now made up of 24 people: 6 teams of 4 people (2 day guards and 2 night guards) who take turns 24 hours a day to watch the rice fields where the grains of rice are mature.

© M. André

Riry, our team leader, manages the guards and deploies them according to the level of maturity of the rice, in particular in Vohitrarivo where 4 teams work.

None of the paddy fields watched by the guards were attacked by the greater bamboo lemurs. However, some damages were reported before the start of the guarding.

All the rice farmers with whom we work are satisfied with what has been set up. There are 43 in total within the 3 sectors (Vohitrarivo, Volotara and Sahofika) of our intervention zone.

From November to February nearly 170 attacks were repelled by the guards.

We analyzed the hourly distribution of more than 46% of them:

Hourly distribution of attacks (within the 3 sectors) © Helpsimus

48% of attacks took place between 6 a.m. and 11 a.m. and nearly 38% between 6 p.m. and midnight.

These preliminary data confirm the effectiveness of the 24-hour guarding. Remember that the greater bamboo lemurs are cathemeral.

The guarding was interrupted in February after the harvest of the off-season campaign and resumed in March when the harvest of the high-season campaign began.

This first assessment of the second guarding season confirms that of the first season as well as the effectiveness of the system put in place, now approved by all the beneficiaries.

A third footbridge was built on the territory of the group II.

3rd footbridge © Helpsimus
Location of the 3 footbridges on the territory of the group II © Helpsimus

Finally, the resumption of crop guarding was accompanied by clearing operations around the rice fields in order to improve the guards’ observations.

Clearings © Helpsimus

To be continued…


Avec le soutien de / with the support of :

Aide d’urgence après le passage du cyclone Batsirai !

X