Etude de la cohabitation du groupe V avec les lémurs à ventre roux

  • Posted on: 6 mars 2018

Deux étudiants malgaches de l’Université d’Antananarivo ont démarré un suivi éco-éthologique de 2 mois du groupe V de grands hapalémurs ainsi que du groupe de lémurs à ventre roux qui partage leur territoire. Natacha et Stephan étudieront notamment l’utilisation du même habitat par ces deux espèces de lémurien.

Grand Hapalémur – Groupe V © Palanque & Houdin

Lémur à ventre roux © Palanque & Houdin

Stephan, Natacha et au centre Toky du GERP, leur superviseur sur le terrain © N. Randrianarijaona

Laurine, notre chercheuse bénévole, se focalisera, quant à elle, sur les interactions entre les deux espèces lors du suivi qu’elle réalisera en avril et mai. De plus des caméras-trap seront posées pour collecter des données sur  leur rythme d’activité pendant la nuit.

Laurine © L. Reuillon

Ces données nous permettront d’en savoir davantage sur la biologie de ces 2 lémuriens et sur leur cohabitation unique sur le site du programme Bamboo Lemur.

Elles participeront également à la valorisation du site et en particulier au projet d’écotourisme que nous sommes en train de mettre en place à Sahofika.

A suivre…

Two Malagasy students from the University of Antananarivo have started a two-month eco-ethological monitoring of the greater bamboo lemur group number V as well as the group of red-bellied lemurs that shares their territory. Natacha and Stephan will investigate, in particular, the use of the same habitat by these two species.

Greater bamboo lemur – Group V © Palanque & Houdin

Red-bellied lemur © Palanque & Houdin

Stephan, Natacha and in the middle Toky from GERP, their supervisor on the field © N. Randrianarijaona

Laurine, our researcher volunteer, will focus on the interactions between the two species during her study in April and May.

Laurine © L. Reuillon

These data will allow us to know more about the biology of these 2 species and their unique cohabitation on the site of the Bamboo Lemur program. In addition, several trap cameras will be used to collect data on their activity during the night.

They will also participate in the development of the site and in particular the ecotourism project that we are setting up in Sahofika.

To be continued…